Guide des achats professionnels responsables

Objectif, cadre et méthode

Contexte et enjeux des achats responsables

ACHATS RESPONSABLES, ACHATS ONÉREUX?

L’achat responsable est une démarche qui envisage le produit ou la prestation en fonction de l’ensemble de son cycle de vie, tout en s’intéressant aux processus de fabrication des biens acquis et à leurs impacts.

Le choix d’un produit ou d’une prestation ne s’effectue, dès lors, pas uniquement sur la base du prix d’achat. Il prend également en considération les coûts pouvant être engendrés ultérieurement pour l’acheteur (entreprise ou collectivité publique), pour l’utilisateur et plus généralement pour la société (pollution, injustices sociales, etc.).

Les coûts environnementaux et sociaux engendrés durant la phase d’utilisation entrent donc également en ligne de compte. Une diminution des coûts environnementaux va ainsi souvent de pair avec une économie financière.

À titre d’exemple, choisir un véhicule consommant peu de carburant, et émettant de ce fait moins de CO2, est une option pertinente en termes de coûts, à la fois pour l’environnement et pour le porte-monnaie.

Les éléments chiffrables relatifs à la protection de l’environnement se comptabilisent dans le coût total de pos- session (total cost of ownership – TCO).

Les économies réalisées sur le compte des travailleurs ou de l’environnement ont souvent des conséquences pour l’ensemble de la société, voire de la planète. Il n’y a qu’à penser aux retombées sociales des délocalisations, aux impacts sur la santé humaine de certains rejets chimiques ou à la déforestation.

Face à ces considérations, le secteur public se doit d’être exemplaire et ce d’autant plus qu’il doit fréquemment supporter lui-même les coûts externes (par exemple les coûts de la santé engendrés par les pollutions). Le sec- teur privé est également concerné par ces enjeux, auxquels il peut répondre par la mise en œuvre d’une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

En prenant en compte l’ensemble des coûts liés à un produit ou à un service, un achat responsable est donc au final souvent moins onéreux qu’un achat traditionnel sur l’ensemble de son cycle de vie.

 

Voir la page  Méthodologie pour mettre en place une politique d’achat responsable