Guide des achats professionnels responsables

Objectif, cadre et méthode

Méthodologie pour mettre en place une politique d’achat responsable

Quelques conseils à retenir

Cette section présente quelques conseils ainsi que les points clés à retenir pour les grandes étapes d’une démarche d’achat responsable.

I. Conseils pour élaborer la politique d'achat responsable  

II. Conseils pour mettre en oeuvre un plan d'action général

III. CONSEILS POUR L’INTÉGRATION DE CRITÈRES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DANS LE PROCESSUS D’ACHAT

Certains secteurs d’activité sont analysés par des ONG, qui classent les entreprises en fonction de leurs pra- tiques en matière de développement durable ou dénoncent des pratiques non conformes. Ces informations doi- vent être prises en compte, en lisant soigneusement la méthodologie utilisée pour effectuer les classements ou les sources des articles publiés, avec l’année de réalisation.

Quelques campagnes d’information :

Quelques exemples :

  • produits de nettoyage : listes de produits de la CIEM
  • appareils électroménagers, électroniques et véhicules : listes d’appareils TopTen
  • fournitures de bureau : catalogues de fournitures écologiques de fournisseurs

Certains fournisseurs proposent des catalogues spécifiques avec des produits sélectionnés selon des critères écologiques. Les catalogues offrant des produits labellisés avec les labels présentés dans ce guide sont à recommander. Pour les catalogues proposant d’autres labels, comme les labels de la marque elle-même, il convient de s’assurer que le fournisseur a réellement effectué une démarche de durabilité.

Pour évaluer la démarche de durabilité du label, il est recommandé de s’assurer au moins des aspects suivants :

  • transparence de l’information fournie sur le label : informations sur les critères et le système d’attribution disponibles en ligne et parties prenantes consultées afin de garantir des critères judicieux
  • contrôle du label : contrôles effectués régulièrement par un organisme indépendant
  • double contrôle : rapport de contrôle vérifié par un organisme de certification indépendant et accrédité.

 IV. CONSEILS POUR L’ÉVALUATION ET BILAN