Guide des achats professionnels responsables

Dimensions et outils à considérer

Emballages et conditionnements

PISTES D’ACTIONS POUR LA POLITIQUE D’ACHAT

Suppression
des emballages
  • De nombreux produits ne nécessitent pas d’emballage, notamment si ces derniers n’ont qu’un rôle esthétique ou de marketing. Il est ainsi possible de demander au fournisseur, surtout pour les acquisitions de matériel en grandes quantités, de le livrer sans emballage (on peut même ajouter, dans le cas du matériel informatique, sans les divers câbles, manuels d’utilisation et autres CD-Rom devenus inutiles si des informations sont données via l’Intranet de l’organisme).
Recyclage
des emballages
  • Privilégier les emballages composés de mono-matériaux facilement recyclables (pour lesquels l’utilisateur dispose d’une solution de tri sélectif). Exemple: emballages exclusivement en papier ou en carton.
Réutilisation
des emballages
  • Les éco-recharges (principe consistant à garder le contenant et à le recharger) réduisent considérablement le volume d’emballages. Exemples: fûts métalliques, palettes, bacs pour les industries, lessives et savons liquides pour les articles de consommation courante. Certains emballages peuvent aussi être réutilisés ultérieurement pour un autre usage.
Retour
des emballages utilisé
  • Le retour des emballages s’avère souvent avantageux sur le plan écologique, surtout quand les distances de transport sont relativement courtes. Une étude comparative7 sur les emballages réutilisables et à utilisation unique pour boissons gazeuses indique que les bouteilles réutilisables en verre sont la solution la plus écologique, à condition qu’elles soient utilisées au moins 15 fois. Un système de consigne peut être mis en place entre le fournisseur et le client pour encourager la réutilisation des emballages.
Réduction du volume
et du poids
des emballages
  • Les dimensions de l’emballage doivent être optimisées afin qu’elles correspondent au produit emballé et assurent un stockage nécessitant le moins de place possible. Le poids de l’emballage devrait également être réduit au minimum. Ces mesures permettent non seulement de limiter la consommation de ressources, mais aussi de diminuer la quantité d’énergie nécessaire au transport des marchandises.
Composition
des emballages
  • Quelques caractéristiques essentielles pour la composition des emballages:
    • absence de métaux lourds (plomb, cadmium, mercure et chrome hexavalent)
    • matériau dont la filière de recyclage est facilement disponible pour l’utilisateur
    • utilisation de matériaux recyclés ou biodégradables
    • absence de chlorure de polyvinyle (PVC) dans les emballages à usage unique.
  • Exemples de matériaux intéressants:
    • emballages en carton produits exclusivement à partir de vieux cartons
    • bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) recyclé plutôt que verre ou canettes en aluminium.