Guide des achats professionnels responsables

Dimensions et outils à considérer

Durée de vie et élimination

Il existe une multitude de produits bon marché, mais de qualité médiocre, plus toxiques, grands consommateurs d’énergie pendant leur phase d’utilisation (voir la page Écobilans et énergie grise) ou produisant trop de déchets en fin de vie. De par la rapidité des évolutions technologiques et les phénomènes de mode, certains types de produits (appareils électriques et électroniques, vêtements, etc.) sont par ailleurs très vite dépassés. Il est donc primordial d’adapter les choix en fonction du besoin de pérennité d’un produit et de ses modalités d’élimination (coût, impact sur l’environnement, etc.).

CARACTÉRISTIQUES DE LA DURÉE DE VIE D’UN PRODUIT

Choisir un produit à longue durée de vie comporte quatre avantages:

Le tableau ci-dessous résume les principales caractéristiques synonymes d’une longue durée de vie pour un produit ou les matériaux qui le composent.

Caractéristiques Explications/exemples
Solide
  • Produit robuste, présentant un faible risque de se casser ou de s’user.
    Exemples: évier en inox, perforateur de bonne qualité.
Peu salissant
  • Produit se salissant peu à l’usage et nécessitant moins d’entretien.
    Exemples: verre opaque plutôt que transparent pour une porte à tambour, tapis aux couleurs chamarrées.
Rechargeable
  • Appareil disposant d’un système de recharge.
    Exemples: stylo rechargeable, cartouches rechargeables pour l’imprimante, produit d’entretien avec sachet de recharge.
Réutilisable
  • Produit pouvant être remis en circulation dans une filière de reprise lorsqu’un utilisateur n’en a plus besoin (pour servir à un autre utilisateur dans sa fonction initiale ou répondre à un autre besoin).
Réparable
  • Article pour lequel une réparation est possible lorsqu’il est abîmé. Cette réparation peut être effectuée par l’utilisateur lui-même ou par un service spécialisé, qu’il soit mis à disposition par le fournisseur (service après-vente) ou disponible sur le marché. Le coût et la qualité du service après-vente ainsi que les frais liés aux éventuelles réparations devraient faire partie des critères d’évaluation des offres pour les articles à usage non unique.
    Exemples: vêtement professionnel, véhicule, massicot.
Adaptable
  • Produit pouvant être utilisé, selon les besoins, pour diverses situations ou fonctions, moyennant un simple réglage ou l’adjonction d’accessoires.
    Exemples: siège et mobilier de bureau ergonomiquement adaptables, surface de travail à parois mobiles, robot de cuisine équipé de plusieurs accessoires.
Intemporel
  • Objet au design intemporel, évitant que l’article ne soit trop vite démodé.
    Exemples: uniforme de travail de coupe classique, mobilier aux couleurs discrètes.
D’avant-garde sur le plan technique
  • Produit présentant, de par sa technologie innovante, une durée de vie plus longue que les autres articles disponibles sur le marché.
    Exemple: ampoule économique (durée de vie de 6 à 15 fois supérieure à celle d’une ampoule conventionnelle1)
Recyclable
  • Produit facilement recyclable dans les filières à disposition, qu’il soit monocomposant/ monomatière ou qu’il se démonte facilement en plusieurs composants recyclables.
    Exemples: papier et carton, mobilier démontable (bois massif et métaux), bouteille à boissons en polyéthylène téréphtalate (PET) ou polyéthylène (PE)

Remarque importante: dans certains cas, les critères liés à la phase d’utilisation doivent prendre le pas sur ceux visant à une plus longue durée de vie. Il peut s’avérer judicieux, par exemple, de remplacer d’anciens modèles de véhicules ou de lave-linges – même encore fonctionnels – par des modèles plus récents consommant moins d’énergie, si ceux-ci sont utilisés de manière intensive. On prendra donc en compte d’autres caractéristiques que la durée de vie (consommation et pollution par des gaz d’échappement, consommation d’eau et d’énergie, etc.) pour le renouvellement de ces produits. Il est important d’analyser les impacts globaux, dont l’énergie grise, notamment à l’aide des résultats fournis par les écobilans (voir la page Écobilans et énergie grise).