Guide des achats professionnels responsables

Produits et prestations

Voitures de tourisme et véhicules utilitaires légers

Préparation de l'achat

Evaluation des impacts liés au cycle de vie

Ce tableau présente une synthèse des impacts décrits dans la rubrique Problématique. Il n’indique pas l’« intensité » des impacts.

Les transports entre les différentes étapes de fabrication entraînent une importante consommation d’énergie, des impacts sur le climat et des émissions polluantes pour l’air.

ANALYSE DES ACTEURS LIÉS À L’ACHAT

Les acheteurs – tout comme les chefs de projet, les utilisateurs, les fournisseurs et autres personnes en relation avec l’achat – peuvent agir de manière à atténuer les impacts liés au produit. Cette rubrique complète les rubriques « Critères d’achat ».

ÉTUDE DE MARCHÉ

Cette rubrique présente quelques nouveautés liées au marché. Les informations détaillées se trouvent dans la rubrique Problématique.

Développement des stations de recharge pour véhicules électriques

De plus en plus de stations de recharge pour les véhicules électriques sont installées en Europe et en Suisse. Cela facilite l’utilisation de ce type de véhicules, dont l’un des désavantages est la faible autonomie de la batterie. Il est désormais également plus facile de repérer ces stations: le site Lemnet.org répertorie sur une carte plus de 7000 adresses en Europe, dont une importante proportion en Suisse.

Feux de circulation diurnes à LED

L’utilisation de f eux de circulation diurnes est obligatoire en Suisse depuis le 1er  janvier 2014. Il est possible d’équiper le véhicule de feux de circulation diurnes à LED. Plus efficaces que les feux de croisement, ils consomment moins d’énergie et préservent la durée de vie des ampoules. Ces feux à LED sont recommandés par Topten, qui a calculé les économies d’essence réalisables.Topten présente également des critères de sélection pour les feux à LED, ainsi qu’une liste de produits répondant à ces exigences.

Quiet Mark, un label silence

La Noise Abatement Society, une association anglaise d’utilité publique, a lancé le label Q. Cette distinction est décernée aux modèles les plus silencieux de leur catégorie. La quantité de produits certifiés reste toutefois encore limitée.

Étiquet te pneus

Selon l’OFEN, les pneus comptent pour près de 20% dans la consommation de carburant d’un véhicule et ce principalement en raison de la résistance au roulement. Améliorer la résistance au roulement réduit donc la consommation de carburant ainsi que les émissions de CO2  et contribue à une meilleure efficacité énergétique dans le domaine de la circulation routière. L’étiquette pneus affiche les valeurs relatives à la résistance au roulement, à l’adhérence sur sol mouillé et aux bruits de roulement. Plus la résistance au roulement est faible, plus la consommation de carburant et les émissions de CO2 seront basses. Une échelle allant de A à G renseigne à cet égard, A étant la meilleure valeur et G la moins bonne. L’intervalle entre deux niveaux de classification équivaut à une réduction de consommation d’environ 0,1 l/100 km. Concernant le bruit, les pneus sont répartis en trois classes sur la base des valeurs limites (VL) fixées par le règlement (CE) n° 661/2009. Les valeurs limites des classes diffèrent selon la largeur du pneu, de sorte qu’il est possible qu’un pneu large fasse plus de bruit qu’un pneu étroit tout en figurant dans la même catégorie.

L’étiquette pneus est obligatoire depuis le 1er novembre 2012 dans l’espace de l’Union européenne et elle est présente dans le commerce de pneus suisse depuis le 1er août 2014.